Chantier Public # 3 (Novembre 2014)

sololiSoli Me Tangere # 11
Crime contre mon humanité 
de Mandine Guillaume

Texte/jeu: Mandine Guillaume
Regard extérieur/Mise en scène : 
Amélia Fofana et Emilie Jobin

Le 9 novembre à 14h / 15h30 / 17h à L’Entrepont (Nice) Dispositif mis en place par L’entrepont, le Collectif multiprise et Trucmuche Cie.

Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche d’Arnika Cie intitulé « Racine carré de NOUS » sur l’engagement collectif et la responsabilité individuelle.

"Moi, J'ai rêvé l'Humanité, sur les épaules de mon Padrè,
qui était comme une statue le point levé
Moi J'ai appris à marcher : « tous ensemble, tous ensemble hé »
Demandez demandez, l'Humanité .

Je confonds la Perestroïka avec la Bérézina
Mon Padré s'est effondré, le mur de Berlin en est tombé
Mon Padré Débloque. C'est la Chute du Bloc
C'est la Désolidarnosc
J'ai vu mon Padré flancher personne pour le relever
C'est la Désolidarnosc
J'ai vu mon Padré tomber , personne pour me relever."

Condition d’utilisation : Ne convient pas aux enfants de moins de 14 ans, aux personnes portant un stimulateur cardiaque, aux personnes souffrant d’épilepsie, aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou autres maladies du même type ou aux femmes enceintes.

Soli Me tangere ?
C’est une double expérience proposée à la fois à un artiste et à un spectateur.
C’est un temps partagé, dans une intimité spectaculaire, éloigné, dégagé des taux de remplissage des théâtres, absolument pas rentable et qui ne cherche surtout pas à l’être ni à le devenir.
C’est un espace précieux, rare, unique et citoyen.

Comment ça marche ?
Une ou plusieurs séances sont proposées par l’artiste, et une seule personne par séance y assiste.